8 objets à ramener de brocante

Maintenant que vous savez arpenter les brocantes comme un pro, on passe à l’attaque. On arrive parfois avec une idée bien précise de ce qu’on cherche. Dans d’autres cas, on erre simplement à la recherche du coup de cœur. Mais dans ces cas-là, vers quoi se tourner ? Bonne affaire ou plan foireux ? Voici un petit coup de pouce pour vous guider dans vos achats.

En tant que grande aficionada-bricolada, je reste toujours à l’affût d’objets qu’on peut facilement retaper/repeindre/détourner. Voici la liste non exhaustive de mes valeurs sûres :

  • Les petites tables de chevet en bois (à tiroirs, à placard, ou juste à 4 pieds) : à utiliser comme table d’appoint pour le salon ou comme petite commode dans l’entrée, on a toujours besoin de surface et de rangement supplémentaire. Si le bois est abimé, on la repeint et ça fait d’autant plus ressortir ses jolies courbes.
  • Les chaises en bois (de style bistrot, campagne, ou baroque) : à repeindre ou non, pour jouer le mix & match dans sa cuisine.
  • Les tabourets bas en bois: parfait pour une assise supplémentaire dans le salon, ou comme table de nuit. Idéal aussi pour expérimenter la technique du « dipped » (mais qu’est-ce donc, me direz-vous, interloqués. L’article pour vous expliquer arrive tout bientôt … ).
  • Les vases aux belles courbes: peu importe sa couleur ou ses motifs, un petit coup de bombe et il devient ultra moderne.
  • Les plateaux en bois: facile à repeindre, encore plus facile à recouvrir de film autocollant ou de toile cirée.
  • Les jeux de société: des pièces de Scrabble en bois (parfait pour en faire des sous-verres), des Legos (super mignons recyclés en magnets), des plateaux de jeux aux couleurs vintages (idéal pour décorer les murs d’une chambre d’enfant).
  • Les cadres : plus ils ont de moulures, mieux c’est ! A laisser tel quel pour le coté chiné, ou à repeindre pour lui donner un look un peu plus moderne.
  • Les objets insolites, comme un vieux coucou en bois, un joli téléphone fixe vintage, un globe terrestre ou encore un nain de jardin : à repeindre en mode « color-block » (un article, un article !), en peinture « tableau noir » (pour se laisser des messages sur un support non conventionnel) ou simplement à détourner de sa fonction première (objet décoratif, serre-livre, … ).

Parfois il est dur de ne pas céder à la tentation… Un bel objet, un prix tout doux, un sourire du vendeur et hop, un achat qu’on regrette. Voici les objets desquels je me méfie un peu :

  • Les lampes: malgré la belle promesse du vendeur, on n’est jamais certain qu’elle fonctionnera une fois à la maison.
  • Les sacs, valises, boites et autres contenants : attention à l’odeur de renfermé qui bien souvent ne part jamais, malgré les lavages.
  • Les objets comportant du tissu (objets matelassés, recouverts de velours, … )  : le textile accroche les odeurs, et je n’ai pas particulièrement envie que mon salon sente le vieux grenier ou le tabac froid … Si c’est vraiment le coup de foudre, je vérifie que je pourrai changer le tissu et l’éventuelle mousse, pour en remettre des neufs.

Et vous, vous avez déjà regretté un achat en brocante ? Ou au contraire, fait l’affaire du siècle ? Je serais ravie d’avoir votre avis sur la question !

N.


Articles Récents

Envie de répondre ?