DIY #50 – Une housse de coussin (enveloppe)

En voilà, un tuto que vous m’avez beaucoup demandé !

Alors je suis ravie de vous le partager aujourd’hui, mais je vous préviens : savoir créer une housse de coussin, c’est le début de la fin. Car vous ne voudrez plus vous arrêter, et c’est l’opportunité de personnaliser sa déco à chaque changement de saison, à chaque changement d’envie, à chaque changement de tendance.

Il existe plusieurs façons de réaliser une housse de coussin. Je vous montre ici comment faire une housse-enveloppe, c’est à dire sans fermeture éclair : on y glisse simplement son coussin et l’ouverture se trouve au dos. C’est selon moi la plus simple.

Il vous faudra :

  • du tissu : les dimensions vont dépendre de la taille que vous souhaitez pour votre coussin. Ici, pour créer un gros coussin de 65 x 65 cm, il m’a fallu un morceau de 70 x 70 cm, et deux morceaux de 70 x 40 cm (les 5 cm supplémentaires (70 au lieu de 65) sont pour la marge de couture : 2,5 cm de chaque côté)
  • du fil de la même couleur que votre tissu, ou d’une autre couleur si vous préférez trancher !
  • idéalement, une machine à coudre, mais ça peut tout à fait se coudre à la main (ça demande juste un peu plus de temps et de patience…)
  • des épingles
  • des ciseaux de couture (je vous expliquais ici pourquoi il est utile d’avoir des ciseaux dédiés au tissu !)
  • un fer à repasser

 

Vous l’aurez compris, une housse-enveloppe se compose de 3 morceaux de tissu :

  • 1 grand morceau, qui sera la face avant,
  • 2 petits morceaux qui, s’ils sont mis bout à bout, sont plus grands que le grand morceau : on va les superposer et ils formeront la face arrière, avec l’ouverture.

On commence d’abord par préparer la face arrière. Sur chacun des 2 petits morceaux, repliez le bord de la longueur sur 1,5 cm environ (le pli se fait envers contre envers). Marquez le pli au fer à repasser, pour qu’il reste bien en place quand vous le coudrez (c’est un des secrets basiques de la couturière : repasser chaque pli avant de coudre, ça facilite vraiment le boulot !).

 

Passez à la couture : un point en zigzag si possible, pour éviter que le tissu ne s’effiloche. Attention que ce point se verra : faites-le aussi régulier que possible, de la même couleur que votre tissu si vous souhaitez qu’il soit discret, ou au contraire dans une couleur qui tranche pour un côté plus fun.

 

Une fois vos 2 petits morceaux préparés (on a en fait préparé l’ouverture de l’enveloppe), on va pouvoir les assembler au grand morceau.

Placez votre grand morceau à plat, endroit face à vous (et donc envers contre la table). Placez par-dessus un des deux petits morceaux, aligné sur le bord, endroit contre endroit (donc envers face à vous). Placez le second petit morceau de la même manière, sur l’autre bord : les 2 petits morceaux se superposent sur environ 7 cm, et vous n’en voyez que l’envers.

Pour que vos tissus ne se décalent pas pendant la couture, utilisez les épingles : placez-en une environ tous les 10-15 cm, sur les 4 bords, en prenant bien soin d’épingler les 2 couches (voir 3 couches, au niveau de la superposition) en même temps.

Hop, on coud sur les 4 côtés ! Ici, vous pouvez coudre au point droit, à environ 2,5 cm du bord (rappelez-vous, on a laissé cette marge exprès pour la couture : l’essentiel est que l’intérieur de votre housse soit suffisamment large pour contenir votre coussin, dans mon cas minimum 60 cm).

Petite astuce de couturière : si votre tissu est un peu élastique, veillez à toujours le coudre avec un point zigzag, pour qu’il puisse continuer à être élastique sans casser la couture. Si votre tissu est rigide, pas de problème, vous pouvez utiliser n’importe quel point !

 

Avant de retourner notre housse et pour la terminer correctement, il reste 2 petites étapes :

  • coupez les 4 coins au ras de la couture (à 3 mm), en biais, pour que les coins de la housse sortent bien et enveloppent bien ceux du coussin ;
  • surfilez les 4 bords ; surfiler, c’est coudre en zigzag au ras du tissu pour qu’il ne s’effiloche pas trop au fil du temps (je dois vous avouer que, par flemme, je le fais extrêmement rarement… mais ici je l’ai fait pour montrer le bon exemple J )

 

Voilà, la housse est prête ! Retournez-là par la fente laissée à l’arrière, et glissez-y votre coussin.

Si vous le souhaitez, vous pouvez coudre une petite bande de scratch sur le bord de cette fente, pour refermer complètement l’enveloppe. Ou alors, y coudre un bouton, ou 2 petites lanières de tissu à nouer. Personnellement je le fais rarement, c’est surtout pour les gros coussins que c’est un peu plus nécessaire, mais rien d’obligatoire.

 

Alors, quelle surface votre joli coussin ira-t-il rejoindre ? Le canapé, le lit, un fauteuil ?

Vous allez voir, maintenant que vous savez coudre une housse de coussin, vous allez craquer pour tous les jolis tissus qui croisent votre chemin ! 🙂

 

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

 

Si vous reproduisez ce DIY, n’hésitez pas à partager ça avec moi, avec nous !
Utilisez le #PierrePapierCiseauxDIY sur les réseaux sociaux ou envoyez-moi votre photo par email noemie@pierrepapierciseaux.be : je publie toutes vos réalisations sur cette page !

Articles Récents

5 Commentaires

  • Sarah
    13 juin 2017 10 h 22 min

    Bon et bien, je n’ai plus qu’à m’acheter une machine à coudre 🙂
    Cela n’a pas l’air hyper compliqué en effet. Je veux justement changer les coussins de mon salon.
    Reste à trouver un joli tissus qui me plaise aussi ^^

    • Noémie Meijer
      19 juin 2017 22 h 18 min

      Vraiment, essaye, tu verras tu y prendres vite goût 🙂 Machine ou pas ! 😉

      • Busch
        10 octobre 2017 6 h 32 min

        Bonjour!
        Merci pour votre Super blog!
        Quelle machine à coudre me conseilleriez-vous pour faire housse de coussin et rideaux svp? Je débute et pensais en trouver une d occas!
        Merci bcp!

        • Noémie Meijer
          11 octobre 2017 13 h 25 min

          Merci ! 🙂
          En effet d’occasion ce serait une bonne idée, pour débuter. La mienne est assez professionnelle car je couds assez souvent et depuis longtemps, donc je ne la vous recommanderais pas forcément : un modèle d’entrée de gamme peut suffire pour ce genre de travaux ! Les marques Singer et Pfaff sont top, à voir les prix de leurs entrées de gammes en occasion..?

  • Trackback: Déco de Noël en noir et blanc, look scandinave minimaliste | Pierre Papier Ciseaux

Envie de répondre ?