Vous reprendrez bien un peu de douceur ?

un salon rempli de douceur
source photo : Her new tribe

Qu’est-ce que j’aime ?

Que celui qui n’a pas envie de s’écrouler sur ces coussins au sol me jette la première pierre. Les coussins, mais aussi la lumière, et surtout la douceur de cette pièce : on resterait bien papoter ici toute la journée, non ?

Qu’est-ce qui marche ?

Cette douceur qu’on perçoit, c’est grâce aux couleurs (qui sont présentes sans être trop envahissantes, elles ne sont pas criardes mais ont pourtant plein de caractère), mais aussi grâce aux matières : le tapis tout doux, la peau de bête sur le fauteuil, le plaid sur le canapé : on ne sait plus quel coin choisir pour s’y lover !

Mais il y a surtout un gros détail qui fait que ça marche : vous la remarquez, la base neutre ? Murs blancs, canapé gris, tapis clair, fauteuils ajourés pour laisser voir à travers : tous ces éléments s’effacent pour laisser les spotlights aux coussins colorés et à la plante verte. Et ils sont une base parfaite pour mettre en valeur la luminosité et les matières (douces. J’ai déjà dit que c’était doux ?).

Qu’est-ce qu’on pique ?

  • Ces gros coussins de sol : à distribuer pour un apéro cosy entre amis, à empiler pour gagner de la place, à étaler pour une longue soirée télé.
  • On décolle son canapé du mur, pour dynamiser un peu la circulation de notre salon. Et comme ça, nos amis assis dans les fauteuils profitent à la fois de notre joli minois dans le canapé ET de la vue par la fenêtre. Malin.
  • On joue la carte de la base neutre : les gros éléments comme les murs et le gros mobilier restent neutres, et on anime tout ça avec des accessoires plein de caractère, qui sont ainsi tellement mieux mis en valeur.

Happy lundi à vous !

N.


Articles Récents

Envie de répondre ?