At Home : avant/après d’un palier d’escalier relooké, et tuto électricité !

Et oui, tout ça au programme, dans cet article !

Vous le savez probablement déjà mais notre petit appart est composé d’une bonne série de volées d’escalier. Nous habitons un duplex au deuxième étage, ça en fait donc pas mal, des paliers d’escalier à aménager ! Je vous ai montré les deux premiers ici et , voici donc en toute logique le troisième et dernier, et pas des moindres, puisqu’il s’agit du seul qui qui se trouve concrètement dans notre appartement, entre l’étage « séjour » et l’étage « nuit ».

 

Avant …

Vous allez le voir avec ces photos « avant », on partait de quelque chose d’assez… épuré ! La déco n’était pas du tout faite, on avait simplement posé là ce meuble à chaussures (récup’), un miroir IKEA et une applique douteuse déjà présente lorsque nous avons acheté l’appartement.

Je devais aussi composer avec cette moquette (affreuse, n’ayons pas peur des mots), ce n’est pas encore au programme mais j’ai pour objectif de la retirer et de soit rénover les escaliers en-dessous, sous en replacer une légèrement plus jolie (ce ne sera pas bien difficile…). Bref, petit épisode à suivre 😉

 

… Pendant …

La première — et jubilatoire — étape a été de retirer cette applique ! Personne n’est intéressée pour la récupérer ? Non ?

Pour la remplacer, j’avais jeté mon dévolu sur cet énorme coup de coeur House Doctor, déniché chez Tikamoon. Seul problème, je me suis rendue compte à la livraison que c’était une applique avec prise, et non avec sortie électrique murale. N’ayant pas de prise sur ce palier, et considérant que ça aurait été bien dommage de faire pendre un fil depuis si haut, je me suis lancée dans un petit bricolage qui au final n’était pas bien compliqué.

Si vous vous demandez comment transformer une lampe à prise en applique murale… suivez le guide !

  • La première chose à faire avant tout : coupez l’électricité chez vous !
  • Coupez le fil électrique de la lampe, et placez un petit domino sur l’extrémité coupée : il vous permettra de connecter la lampe aux fils électriques qui sortent du mur. Dans le domino, on place 1 fil dans chaque trou (ici 2, puisque ma lampe n’avait pas 3° fil, le fil de terre). Il faut bien sûr dénuder les fils avant de les insérer : seul la partie en cuivre (et non le plastique autour) doit entrer dans le domino.
  • Retirez l’applique précédente et rebouchez les éventuels trous : j’utilise une pâte prête à l’emploi (bien plus pratique qu’une poudre à diluer) de la marque Onetime, elle est top, même pas besoin de poncer, il suffit de l’appliquer à la spatule.
  • Faites un petit trait de crayon là où vous devrez percer pour placer votre support d’applique (fourni avec la lampe, évidemment). Percez, placez une cheville (indispensable pour les objets un peu lourds à accrocher au mur), et fixez votre support avec des vis. Pour cette lampe, j’avais 4 trous, mais pour pouvoir faire passer les fils électriques sortant du mur, je n’ai fixé mon support qu’avec 3 d’entre eux (et j’ai fait passer les fils électriques à travers le 4° trou).
  • Vous avez donc d’un côté des fils électriques qui sortent du mur, et de l’autre votre lampe avec des fils électriques connectés à un domino. Il suffit tout simplement de connecter les fils de même couleur entre eux (rouge avec rouge, bleu avec bleu), à travers le domino. J’ai laissé le fil de terre (le jaune et vert) dans le mur, replié sur lui même (on voit la boucle sur la deuxième photo), puisque ma lampe n’en disposait pas.
  • Une fois les fils raccordés, fixez la lampe à son support, rallumez le courant pour vérifier que ça fonctionne, et le tour est joué ! Si ça ne fonctionne pas, recoupez le courant et inversez les fils, vous vous êtes peut-être trompé de couleur, ou bien n’avez pas assez enfoncé le fil au fond du domino, ou n’avez pas suffisamment dénudé les fils.

 

Le second « gros » chantier a été de placer le miroir : j’ai choisi cet énorme miroir rond de chez Furnified, il est magnifique mais vraiment lourd, donc il lui fallait une accroche dans le mur vraiment solide. Et donc… il ne fallait pas se tromper d’endroit en l’installant ! Pour m’en assurer, j’ai utilisé le rond de polystyrène dans lequel il était emballé, pour simuler sa position sur le mur : n’hésitez pas à faire ça avec un morceau de carton par exemple, avant de percer vos murs… C’est vraiment pratique comme technique, c’est ce que je vous expliquais dans cet article sur les gallery walls !

 

… Après !

Trève de bricolage, place à la déco !

Pour mettre un peu à plat la direction dans laquelle je souhaitais aller, j‘ai réalisé un moodboard / photo montage vraiment express, avec tous les éléments que je souhaitais potentiellement installer. Vous verrez que ça a un peu évolué par rapport au rendu final, comme dans chaque projet déco, il faut laisser un peu de part à l’imprévu ! (Par exemple, je me suis rendue compte que le meuble n’allait pas pouvoir être remplacé par un joli banc car je n’ai pas réussi à caser autre part ce qu’il contenait…). Mais vous retrouvez les principaux éléments et l’univers couleurs/matières, ainsi que les contraintes de l’espace, comme la moquette et la fenêtre. Je trouvais intéressant de vous montrer cette étape « brainstorming », même si elle n’est pas obligatoirement respectée à la lettre.

 

J’ai choisi de rester dans les teintes suivantes : laiton, vieux rose, et la base de tout mon appart : noir, blanc et bois.

J’ai déniché ces jolis accessoires déco chez Tikamoon, ils proviennent tous de la marque House Doctor, j’étais donc certaine de ne pas me tromper en terme de qualité. J’adore cette marque ! Et je vous recommande vivement cet eshop qu’est Tikamoon : j’y scan très régulièrement leurs sélection, et c’est l’une des adresses que je conseille souvent à mes clients pour les meubles de salle de bain, ils ont vraiment une jolie collection !

J’ai donc ajouté un coussin en velours vieux rose* et un coussin imprimé Bogolan (un joli motif ethnique tout droit venu du Mali), ainsi qu’un duo de vases qui jouent les rappel : un vase transparent teinté rose*, et un vase au motif ethnique-graphique-chic* que j’adore (énorme coup de coeur !).

Sur les murs, j’ai placé mon affiche Strellas dans le porte-affiche que j’avais réalisé en DIY, et une petite carte ramenée du musée IKEA en Suède (accrochée par une grande pince trouvée chez Schleiper, mon magasin de loisirs créatifs chouchou en Belgique).

Au sol, j’ai placé ma grande dame jeanne (que j’avais chinée au Brussels Design Market il y a quelques années) avec une guirlande LED à l’intérieur.

 

Pour la suite (car oui, la déco d’une pièce n’est jamais vraiment terminée chez moi, vous devez commencer à le savoir !), j’aimerai retaper un peu ce meuble récup’ : lui ajouter des pieds notamment, poncer le plateau abimé, changer les poignées,… je vous partagerai ça ! Et puis changer cette vilaine moquette, comme je vous le disais plus haut. J’hésite aussi à, pourquoi pas, faire un mur de lambris blancs derrière le miroir, ou un papier peint à motifs blancs ton sur ton, quelque chose d’assez discret mais qui rajouterai un peu de caractère.

Bref, affaire(s) à suivre… 😉

 

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

 

*Produits envoyés par Tikamoon (liens affiliés), merci à eux pour ce joli partenariat qui m’a donné l’occasion de vous les présenter !

Articles Récents

Envie de répondre ?