DIY #72 – Ma technique pour le « one line drawing »

Vous commencez à me connaître : le minimalisme est un style de déco qui me plaît tout particulièrement. Alors quand j’ai découvert, il y a quelques mois, le « one line drawing » (ou aussi appelé « line art »), j’ai tout de suite été conquise !

Il s’agit d’un style de dessin qui, comme son nom l’indique, n’utilise qu’un seul et même trait continu pour former une silhouette. On obtient un résultat très épuré, monochrome et aéré. C’est très stylisé ! On peut réaliser avec cette technique des visages, des corps, des animaux, des éléments de la nature,… Enfin, quand je dit « on peut » : c’est au final assez complexe et ça demande une belle maîtrise du dessin pour parvenir à un résultat esthétique, proportionné et réussi (oui, il m’a fallu quelques essais foireux douteux pour en arriver à ce constat) !

J’avais réalisé un premier dessin « one line » quand j’ai découvert cette techniques il y a quelques mois, j’étais partie sur un sujet assez simple : des feuilles. Au final, on dessine la même feuille en se déplaçant progressivement pour former la tige.

Mais j’ai eu envie, cette semaine, d’approfondir cette technique et de réaliser un portrait. Pas n’importe lequel : un portrait du petit mari et moi-même, pour avoir un dessin personnalisé et une déco unique, faite pour nous. Et au final, c’est ça qui m’a permis de trouver une technique simple à reproduire

Je vous montre ?

Commencez par choisir votre photo : préférez une photo où la posture a du mouvement, n’est pas trop figée, et de préférence pas de face : c’est ce qui va donner du caractère à votre dessin, et va aussi vous simplifier la tâche, car c’est ce mouvement que l’on va mettre en avant.

Pour nous aider, on va la retoucher légèrement sur Photoshop (ou tout autre logiciel de retouche photo que vous avez à disposition). Cette étape n’est pas indispensable mais elle va grandement vous aider pour la suite. Il n’y a pas de règle absolue pour ces retouches, l’idée est uniquement d’augmenter les contrastes et de simplifier la photo pour faire ressortir les traits à dessiner, mais voici celles que j’ai faites :

  • j’ai passé la photo en noir et blanc pour faire ressortir les contrastes
  • j’ai aussi augmenté manuellement la luminosité et les contrastes pour faire ressortir les traits noirs
  • j’ai utilisé le filtre « Posterize » pour flouter les zones et délimiter davantage les formes
  • pour faire économiser de l’encre à mon imprimante, j’ai effacé les zones que je n’allais pas redessiner et les grands aplats de noir

Une fois votre photo retouchée, imprimez-la au format que vous souhaitez avoir pour votre dessin (j’ai imprimé ma photo sur 2 feuilles A4 pour obtenir ce format, et avec un passe-partout, j’ai au final pu l’encadrer au format 50 x 70 cm).

On passe au dessin !

Placez une feuille de calque sur votre photo imprimée, et recopiez les traits principaux du(des) visage(s) : angles de la mâchoire et du menton, contour de la chevelure, courbe du nez, et évidemment les yeux.
On n’oublie pas d’ajouter quelques détails autour du visage, pour ne pas avoir des têtes flottantes un peu flippantes : une épaule suggérée et un début de cou, par exemple.

Essayez déjà de connecter ces traits entre eux, en imaginant qu’un seul trait compose ce dessin. Par exemple, j’ai relié les yeux aux sourcils, et la bouche au menton. C’est notamment pour ça que c’est plus facile avec un visage de biais : pour pouvoir relier les yeux aux tempes, à la chevelure, aux oreilles.
À cette étape du calque, ce n’est bien sûr pas grave de ne pas obtenir directement un seul et unique trait. Vous verrez, j’ai fait plusieurs essais avant d’obtenir mes 2 visages (sur 2 calques différents, d’ailleurs).

L’astuce, c’est qu’il ne faut pas chercher à tout prix à terminer ses formes, à boucler son visage. On garde en tête qu’il faut uniquement suggérer.

Une fois que vous êtes satisfaits de votre calque, il est temps de recopier.

Pour cela, on va « graver » le support : placez le calque sur le papier à dessin définitif, et repassez les traits souhaités au bic, en appuyant bien. Sans faire transpercer l’encre, on va obtenir les reliefs du dessin sur notre support.

C’est la même technique que pour écrire sur du bois, vous vous souvenez ?

Vous pouvez maintenant tout simplement redessiner vos traits en suivant ceux qui sont gravés dans le papier. Bien évidemment, je n’ai pas fait ça à main levée, en une seule fois, à la façon des vrais artistes qui réalisent des « one line drawings » (c’est assez impressionnant à regarder en vidéo) ! Mais on donne l’illusion en connectant les traits entre eux, en laissant des éléments suggérés (je n’ai par exemple pas de joue gauche, et le petit mari n’a pas de cheveux à droite) : ce sont ces « vides » et les connexions faites entre les différentes zones qui vont créer un ensemble entièrement lié.

De même, si vous comptez bien, mon dessin n’a pas que 2 extrémités, mais on peut presque penser que c’est le cas grâce aux éléments que j’ai relié entre eux, et qui ne le sont pas dans la réalité (je n’ai pas un sourcil qui remonte jusqu’à ma tempe, ni une cicatrice qui va de mon menton à ma lèvre 😉 ).

Bref, moi, ça ne me donne qu’une seule envie : imprimer tout plein de photos et offrir des portraits « one line drawing » à tous mes proches !

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Si vous reproduisez ce DIY, n’hésitez pas à partager ça avec moi, avec nous !
Utilisez le #PierrePapierCiseauxDIY sur les réseaux sociaux ou envoyez-moi votre photo par email noemie(a)pierrepapierciseaux.be : je publie toutes vos réalisations sur cette page !

Articles Récents

8 Commentaires

  • Jane de Siguer
    31 janvier 2019 11 h 23 min

    Merci Noémie

    Pour ton talent magnifique et aussi et surtout pour ta générosité et la clarté de tes explications ! Je n’ai pas d’imprimante à la maison, pourtant ce projet me fait envie. Je vais m’en offrir une. As tu des conseils sur le choix ?

    Plus creatively, je rêve depuis mille ans de réaliser des portraits profils en « contre jour », et je ne me suis pas encore lancée je cogite.
    Je suis preneuse si tu as une idée

    Bises, douce journée, très mouillée ici à Toulouse

    • Noémie Meijer
      31 janvier 2019 13 h 23 min

      Oh merci pour ton message, ça me touche beaucoup.
      Pour l’imprimante, je suis loin d’être une pro en la matière, j’ai depuis quelques mois la Tango de chez HP et elle est top (et déco, ce qui n’est pas négligeable pour moi ! 😉 ).
      Pour le portrait profil, il suffirait de décalquer uniquement le contour de la silhouette, avec cette même technique, non ? À essayer en tous cas !

  • Valérie T
    31 janvier 2019 13 h 03 min

    Waouh ça n’a pas l’air aussi simple qu’il n’y paraît à premiere vue. Je vais tout de même essayer pour m’amuser
    Le vôtre est réussi mais vous, vous êtes douée et tellement créative ☀️ merci pour vos DIY

    • Noémie Meijer
      31 janvier 2019 13 h 21 min

      Oui, ça vaut vraiment le coup d’essayer ! Au pire, c’est amusant 🙂
      Et promis, le côté créatif c’était surtout de trouver la technique, le reste ce n’est que du décalquage et un peu de réflexion 🙂

  • Pauline
    31 janvier 2019 19 h 49 min

    Oh ce DIY tombe à pic ! Je me suis remise au dessin depuis peu, et voilà que tu publies cet article !
    Merci beaucoup ! Le destin veut décidément que je m’y remette ! 😉

    • Noémie Meijer
      1 février 2019 14 h 36 min

      Génial, hâte de voir tes réalisations !

  • NANY
    1 février 2019 10 h 19 min

    Bjr Noémie.
    Merci pour ceDiy magnifique. J’ai envie de me lancer mais trop peur de ne pas arriver et de m’énerver.
    Pour l’instant je vais relire 1000 fois l’explication. Pour bien pouvoir le faire, le réaliser.
    En tout cas. Vous avez fait quelques choses de super. On adore
    Merci pour vos DIY

    • Noémie Meijer
      1 février 2019 14 h 34 min

      Vous n’avez absolument rien à perdre en essayant 🙂 Au pire, c’est raté et vous vous serez amusé quelques minutes ! Et puis c’est à force d’essayer que vous y arriverez, c’est certain.

Envie de répondre ?

Répondre à Noémie Meijer Annuler la réponse.