DIY #74 – Une tête de lit

Ce DIY signe la touche finale de la décoration de notre chambre, et pour le coup il complète carrément la pièce. Une chambre sans tête de lit, c’est un peu comme un gâteau d’anniversaire sans bougies : il manque clairement quelque chose !

Alors je vous propose ici une tête de lit facile à faire, mais aussi facile à vivre : elle est en tissu, certes, mais elle est surtout déhoussable pour pouvoir être lavée. Et puis, elle peut être déclinée selon les goûts : à vous de choisir le tissu et la couleur qui s’adaptera le mieux à votre chambre !

Je vous montre ?

Toutes les dimensions qui suivent correspondant à mon lit de 180cm de large. J’ai souhaité réaliser une tête de lit un peu plus large que mon lit, pour un effet plus enveloppant, un peu hôtel. Au final, ma tête de lit mesure 105 cm de hauteur et 205 cm de longueur. Voici la liste du matériel :

  • une planche de MDF de la taille de votre tête de lit (pour moi, donc : 105 x 205 cm), épaisseur 18 mm
  • 3 couettes SILVERTOPP de chez IKEA (150 x 200 cm chacune) : j’ai choisi celles-ci car ce sont les moins chères, et j’en ai pris trois pour pouvoir avoir une bonne épaisseur assez moelleuse au final, mais vous pouvez aussi recycler une vieille couette, ou tout autre tissu molletonné que vous avez à disposition. Vous verrez que j’ai une petite astuce pour ajuster tout ça aux bonnes dimensions.
  • du tissu : je voulais un rendu effet lin, tout blanc ; j’ai choisi la référence LENDA chez IKEA, c’est un tissu 100% coton à seulement 5€/mètre. Pour calculer la bonne quantité, il faut obtenir au total 2 morceaux de tissu qui mesurent chacun : longueur de la planche + 15 cm. Pour la hauteur : hauteur de la planche + 10 cm. Ça peut s’ajuster si vous choisissez une couette plus ou moins épaisse. Quoiqu’il arrive, prenez toujours un peu de marge sur votre tissu.
  • une agrafeuse murale
  • une machine à coudre (vous pourriez faire cela à la main, mais ça prendra un peu plus de temps !)

Au total, ce DIY m’aura coûté une cinquantaine d’euros. On est bien loin des prix du marché pour ce style de tête de lit… !

Placez votre planche de bois à plat. Positionnez votre(vos) couettes dessus pour s’assurer de leur bonne répartition du « moelleux ».

Avec mes 3 couettes IKEA, voici comment j’ai procédé :

  • J’ai choisi de ne pas rembourrer le bas de ma tête de lit, tout simplement car ce sera caché sous le lit et donc vraiment pas nécessaire. L’essentiel est que toute la partie qui se situe au-dessus du cadre de lit + la partie qui sera collée au cadre de lit, soit rembourrée.
  • Il faut rembourrer également les côtés de la planche, pour que ça ne soit pas trop abrupte au visuel et au touché, même une fois la tête de lit recouverte du tissu.
  • J’ai plié en deux (dans la longueur) chacune de mes couettes : au final, j’ai donc une épaisseur de 6 couettes (ce qui, je trouve, m’apporte un confort suffisant pour s’y adosser et bouquiner !).

J’ai placé la première couette pliée en deux (donc qui devient 75x200cm au lieu de 150x200cm) dans le coin en haut à gauche de ma planche, en prenant soin de recouvrir les bords (sur le côté et sur le dessus de la tête de lit).

C’est d’ailleurs sur ces bords que j’ai agrafé la couette (une agrafe environ tous les 5 centimètres : ne pas lésiner sur le nombre d’agrafes, car l’utilisation de la tête de lit pourra tirer un peu sur le rembourrage).

La première couette ne couvre pas toute la longueur de la planche, il manque quelques centimètre, mais aucun soucis puisque j’ai agrafé la deuxième couette (toujours pliée en deux) de l’autre côté, dans le coin en haut à droite. L’important est que le centre de la tête de lit soit le plus rembourré possible : ce n’est pas grave si les quelques centimètres des côtés le sont un peu moins. Adaptez-vous à la (aux) couette(s) que vous avez !

Pour la troisième couette (encore et toujours pliée en deux), je l’ai placée et agrafée au milieu : elle laisse 2-3 centimètres de part et d’autre.

Agrafez les trois couettes au fur et à mesure, une par une. Toutes les épaisseurs de couette recouvrent le dessus de la planche, là où on les agrafe. Par contre, une seule est agrafée sur chacun des côtés latéraux.

Une fois vos couettes bien agrafées à la planche, le support est terminé : il nous reste à confectionner la housse qui viendra le recouvrir !

Pour confectionner la housse, on va d’abord préparer les deux faces (strictement identiques).

Pour cela, réalisez les ourlets : il s’agit de rabattre 2-3 centimètres de tissu sur les 4 côtés. Placez quelques épingles pour vous aider à garder tout ça bien droit en en place au moment de coudre. Faites la couture à environ 1 cm du pli.

Une fois les ourlets réalisés sur vos deux morceaux de tissu, on va les coudre ensemble sur 3 côtés, pour former une enveloppe. Placez les deux morceaux verso contre verso, et cousez à 1 cm des bords, au même endroit que les ourlets. On laisse ainsi une couture apparente, qui donnera un joli charme et un aspect plus fini, plus travaillé à la tête de lit. Cousez ensemble les 2 largeurs et l’une des longueurs, mais laissez bien libre la deuxième longueur, pour pouvoir enfiler la housse sur le support !

Si vous souhaitez vérifier les mesures de votre housse avant de la terminer : cousez d’abord 2 côtés, enfilez la housse sur le support et vérifier où doit se situer votre troisième couture. C’est ce que j’ai fait pour avoir une housse bien ajustée à ma tête de lit. Idem pour vérifier la longueur et la retoucher, si besoin.

C’est tout ! L’heure est venue d’enfiler votre housse sur son support rembourré (vous verrez dans la vidéo que j’ai fait ça petit à petit car ma housse est bien ajustée), et de profiter du résultat !

Il n’y a qu’à moi que ça donne des envies de sieste, toute cette histoire ?

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Si vous reproduisez ce DIY, n’hésitez pas à partager ça avec moi, avec nous !
Utilisez le #PierrePapierCiseauxDIY sur les réseaux sociaux ou envoyez-moi votre photo par email noemie(a)pierrepapierciseaux.be : je publie toutes vos réalisations sur cette page !

Articles Récents

Envie de répondre ?