DIY #69 – Du linge de lit teinté

Voici un petit DIY simplissime ! Je ne pensais même pas en faire un article de blog mais vu l’engouement sous ma photo Instagram, je vous montre le pas à pas par ici.

Si vous avez de vieux draps un peu trop simples, ou d’une couleur qui ne vous plaît plus, ça pourra vous intéresser !

Il vous faudra :

  • du linge de lit en 100% coton ou 100% lin (c’est important pour que la teinture prenne bien !) : si le linge est neuf, lavez-le une fois avant pour retirer l’apprêt du textile neuf. Si le linge comporte des broderies ou des fils apparents, sachez que le fil de couture va se teinter différemment : certains fils se teinteront en plus foncé, d’autres ne se teinteront pas (les miens sont restés blancs par exemple, c’est qu’ils n’étaient pas en pur coton), mais ça peut donner un très joli effet ! Si votre linge a des motifs, c’est une petite prise de risque de connaître le rendu… Mais si vous hésitiez à jeter ce set de draps, ça peut valoir la peine d’au moins essayer 🙂
  • de la teinture (j’ai utilisé celle de la marque IDEAL : j’ai toujours utilisé cette marque-là depuis des années, c’est pour moi la plus fiable, même s’il en existe probablement des plus naturelles : à tester !). La quantité va dépendre du poids de ce que vous souhaitez teindre. Tout est indiqué sur la boîte, je vous explique plus bas ce que j’ai utilisé pour obtenir cette couleur.
  • du sel fin de cuisine
  • une machine à laver

 

Commencez par peser votre linge à teinter. De mon côté, j’avais :

  • une housse de couette 220 x 240 cm en 100% coton lavé blanc : 1300g
  • un drap housse 180 x 200 cm en 100% coton blanc : 1000g
  • deux taies d’oreiller 50 x 70 cm en 100% coton lavé blanc : 100g chacune

J’ai donc réparti mon linge en 2 machines : l’une avec la housse de couette, l’autre avec le drap housse et les taies d’oreiller, pour pouvoir répartir uniformément le poids et ainsi utiliser les mêmes quantités de teinture dans chaque machine.

Avec ces poids, on va pouvoir calculer la quantité de teinture qu’il nous faut.

Avec les teintures IDEAL, on peut obtenir différents degrés de la teinte. Tout est indiqué sur le côté de la boîte. Je souhaitais la teinte la plus soutenue, pour avoir un joli rose poudré pas trop fade. J’ai donc choisi d’utiliser 4 boîtes de teinture par machine (donc 8 au total pour teinter l’entièreté de mon linge).

 

Lavez le linge une première fois pour le mouiller. S’il est déjà propre, passez-le tout simplement sous l’eau. S’il est neuf, comme je vous le disais, il est préférable de le laver une première fois avant pour retirer l’apprêt.

Retirez le linge de la machine, déposez dans le tambour les barquettes de teintures légèrement ouvertes (coupez tout simplement un angle) : attention, il y a bien 2 barquettes par boîte de teinture (une barquette contenant la couleur, l’autre barquette contenant le fixateur).

Recouvrez les barquettes de sel fin (500g par machine, peu importe la quantité qu’il y a a teinter et le nombre de boîtes de teintures utilisées).

Replacez votre linge dans la machine, et lancez un programme « coton » à 40° (sur ma machine, ce programme dure 2h10).

J’ai adoré observer les premières minutes à travers le hublot, c’est impressionnant de voir son linge tout blanc passer au rouge vif, puis au rose vif, puis au rose poudré ! Je vous rassure, je ne suis pas restée 2h10 devant… juste le temps d’immortaliser ça dans un Boomerang 😉

 

Une fois la machine terminée, retirez les barquettes vides et relancez un programme normal, avec de la lessive (j’ai remis un cycle « coton » à 40°). Ca va aider à fixer la couleur et à nettoyer votre machine.

Faites sécher votre linge et installez-le !

Réponse collective : Plusieurs d’entre vous me disaient avoir peur que de la teinture ne reste dans le tambour de la machine, et n’abîme le linge de vos prochaines lessives. En fonctionnant de la sorte (donc en faisant bien une machine normale avec le linge teinté juste après), je n’ai absolument jamais eu d’accident. J’ai pourtant déjà fait des teintures noires, jean, beige, et à présent rose, et aucun soucis ! Dans le doute, je passe toujours un coup de Sopalin sur le caoutchouc de l’ouverture de la machine (mais il n’est jamais coloré), et dans la machine suivante je mets des textiles qui ne craignent pas trop (serviettes de toilette ou vêtements sombres, par exemple).

Bon à savoir : la couleur s’adoucie légèrement au fil des lavages, ce qui lui donne une jolie patine, et qui est de toute façon le cas de beaucoup de textiles teintés achetés dans le commerce.

 

Alors, qu’en pensez-vous ?

Comme je vous le disais sur Instagram, l’avantage avec une chambre neutre comme la mienne (dans un camaïeu de blanc, beige, laiton, bois, rotin et noir), c’est que je peux changer le style de ma pièce rien qu’en changeant les draps ! Et mes nouveaux draps rose poudrés sont parfaits pour apporter une petite touche chaleureuse et douillette le temps de quelques jours !

 

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Articles Récents

2 Commentaires

  • Kalliste 53
    5 décembre 2018 13 h 40 min

    Bonjour, très belle réussite mais un petit avis sur l’état de ma machine après avoir teinté toutes mes housses de canapé en bleu marine ideal. J’ai une machine à laver LG haut de gamme et après l’utilisation de la teinture, un depot de pigments est resté dans les replis du caoutchouc de la porte qui tachait le linge lors des utilisations de la machine. Plus d’une heure de nettoyage du caoutchouc a été nécessaire. Pas de sequelles mais un peu de travail

    • Noémie Meijer
      6 décembre 2018 16 h 03 min

      Mince alors ! J’ai utilisé au moins 5 fois les teintures IDEAL (même en noir), et je n’ai jamais eu ce soucis. Peut-être que le linge était trop tassé, ou que le programme était trop court, et que la teinture n’a pas pu correctement se répartir ?

Envie de répondre ?