10 étapes pour aménager son coin bureau

C’est la rentrée aussi pour Home Challenge, et ce mois-ci c’était à mon tour de choisir le thème ! Je me suis donc naturellement laissée inspirer par ma lubie du moment : l’aménagement de mon bureau.

Je suis décoratrice d’intérieur, et je travaille donc de chez moi la plupart du temps. Et entre les plans, les échantillons, les croquis, et mon stock de matériel pour les DIY, il était temps d’y consacrer un vrai espace (et d’arrêter d’envahir la salle à manger). Je vous en dirais un peu (beaucoup) plus sur mon tout nouveau bureau très prochainement (parait-il qu’une vidéo se prépare !), mais pour l’heure, je voulais vous partager un peu mon cheminement, mes inspirations, mes astuces et mes conseils pour s’aménager un coin bureau, en faire un espace à la fois pratique et déco, et surtout… s’y sentir bien !

Et je vous donne déjà rendez-vous dans le prochain article pour découvrir, étape par étape, comment j’ai suivi et appliqué ces 10 conseils pour mon propre bureau !

 

 

1. Investir les (bons) lieux

C’est la première étape, et elle va déterminer tout ce qui suit ! Que vous l’occupiez 38h par semaine ou uniquement pour la paperasse administrative, il est important de choisir judicieusement l’endroit où vous allez installer votre bureau.

Et il existe autant de possibilités qu’il existe de profils de travailleurs : il n’y a pas de mauvais endroit ! Il suffit de se poser les bonnes questions, et les voici  :

  • On a besoin de silence et de calme pour travailler ? Un coin bureau dans le salon n’est du coup pas forcément la bonne idée… Pensez plutôt au mur d’une chambre, un recoin du palier, un angle du couloir ou de l’entrée.
  • Au contraire, on ne doit pas être ultra concentrés pour réaliser nos tâches et on aime d’ailleurs plutôt bien papoter en s’y attelant ? Vous serez alors mieux installé dans un coin du salon, une partie de la salle à manger.
  • On a besoin d’espace, de s’étaler, d’envahir un plan de travail et de le laisser (en plan) plusieurs jours d’affilé ? Ce serait dommage d’encombrer les pièces de vie et d’avoir votre boulot sous le nez même quand vous n’y travailler pas. Privilégiez une pièce à y consacrer : une pièce entière (la chance) ou une partie de la chambre d’amis, par exemple.
  • On a beaucoup d’affaires à stocker, des dossiers, des matériaux à avoir sous la main ? Ne négligez pas l’espace que tout ça prendra, et la distance qu’il vous faudra parcourir pour aller les chercher quand vous travaillerez. Croyez-moi, j’ai testé le bureau à l’étage et le meuble de rangement au rez-de-chaussée : c’est pénible. Très pénible. Et on fini par s’étaler au rez-de-chaussée, par terre, devant le meuble de rangement.

 

2. Délimiter une zone

C’est surtout essentiel si votre coin bureau n’est qu’une partie d’une pièce. Il faut le dissocier du reste, en faire un véritable espace de travail. Non seulement pour le délimiter (sinon on s’étale…) mais aussi pour se créer une vraie atmosphère de travail à part entière, avec une déco qui lui est propre.

Pour délimiter cette zone, la couleur est ce qu’il y a de plus pratique. Une zone sur le mur mise en peinture, un lé de papier peint de la taille de votre bureau, une planche en bois placée derrière, un tapis au sol : le but est de délimiter une zone par un changement de couleur, de matière.

 

3. Définir une ambiance

C’est probablement l’étape la plus compliquée… car il faut faire un choix !

Il s’agit ici de faire ce qu’on fait un peu pour toutes les autres pièces de notre maison : choisir une ambiance, un style, une gamme de couleurs et de matériaux, et les bonnes proportions pour équilibrer tout ça.

Pour le bureau, je pense qu’il est important de garder 2 choses à l’esprit :

  • C’est un endroit qui doit être fun, motivant, inspirant. C’est donc l’occasion de se lâcher un peu sur la déco ! Ça ne veut pas dire surcharger de petits objets et autres bibelots, mais plutôt oser faire quelque chose qu’on n’aurait pas osé dans son salon. Une couleur qui nous plait mais qu’on n’est pas sûr d’assumer. Un motif en grand sur le mur. Un style un peu décalé. Osez !
  • C’est un endroit où l’on doit pouvoir se concentrer, rester éveillé, être dynamique. Choisissez donc intelligemment vos couleurs, aussi en fonction de votre activité : plutôt créative, monotone, ennuyante, réconfortante,… Et équilibrez avec la couleur.

 

 

4. Choisir la bonne assise

Ne pas négliger les heures que passera notre joli fessier dans notre joli bureau ! Et le confort est d’ailleurs un critère assez subjectif. Certains préfèreront un fauteuil bien mou et rembourré, d’autres un dossier plutôt droit.

Tout dépend aussi de votre activité. Si vous êtes souvent amené à réfléchir, avachi bien au fond de votre fauteuil, ou si vous êtes plutôt recroquevillé au-dessus de votre plan de travail : ce n’est pas la même position, et donc pas les mêmes besoins de confort.

Et puis il faut aussi évidemment qu’elle soit esthétique, cette assise : qu’elle soit assortie au reste de la déco et qu’elle vous plaise, Profitez du fait que vous n’avez qu’un seul exemplaire à acheter, pour vous faire plaisir et choisir un modèle coup de coeur !

Lorsque je travaillais dans ma salle à manger, j’étais assise sur une chaise Masters de chez Kartell : un bonheur ! Elle n’est pourtant pas rembourrée, entièrement en plastique, mais c’est là qu’on reconnait une chaise de designer qui a été bien pensée : elle est ultra ergonomique et épouse parfaitement les formes du corps. Si vous aimez ce modèle, n’hésitez plus !

 

5. Afficher ses inspirations

C’est selon moi le point le plus important (et le plus chouette à installer). Qu’on ait un métier créatif comme le mien, ou pas du tout : on a toujours besoin d’être inspiré ! Que ce soit avec quelques photos perso, des citations motivantes, une jolie carte postale, un morceau de tissu que vous aimez tout particulièrement, un motif, une matière qui vous a plu : laissez-vous inspirer par tout ça et récoltez ces petits objets pour les afficher dans votre bureau, à la manière d’un moodboard. À changer au fil des humeurs !

Et pour les afficher, il existe plein de solutions :

  • punaisés sur un panneau en liège,
  • accroché sur un grillage à l’aide de pinces,
  • scotchés au mur avec du masking tape,
  • suspendus au-dessus du bureau avec un fil et des petites pinces à linge,
  • déposés sur une fine étagère,
  • déposés sur des étagères de style « pegboard »,
  • encadrés dans quelques cadres accumulés sur le bureau ou accrochés au mur en gallery wall,

Ceux qui me suivent sur Instagram savent déjà l’option que j’ai choisie pour mon bureau …

 

6. Cacher et montrer : l’équilibre à trouver

Un bureau c’est bien beau, mais on a toujours une tonne de choses à y stocker qui, elles, ne sont pas forcément belles.

Je suis plutôt du parti « cachez ce bazar que je ne saurais voir« . Du côté « minimaliste » de la force. Épuré versus joyeux bordel. Bref, vous l’aurez compris : je privilégie de cacher tout ce qui peut l’être, et de ne laisser apparent uniquement ce qui est nécessaire et ce qui inspire. Car oui, on peut se permettre un peu de déco superflue quand même (on n’est pas là pour ça, d’ailleurs ?).

Parmi toutes nos affaires de bureau, il faut distinguer :

  • ce qui est joli MAIS pas utile régulièrement –> on sélectionne vraiment la crème de la crème, qu’on exposera joliment à un endroit qui n’encombrera pas notre espace de travail (sur une étagère en hauteur, dans le coin de la pièce ou sur un coin du bureau mais alors on limite le nombre).
  • ce qui est joli ET utile régulièrement –> double raison pour le laisser joliment traîner !
  • ce qui n’est pas joli MAIS utile régulièrement –> on le laisse à portée de main, mais on le place dans un joli pot, un petit panier, une belle boîte opaque.
  • ce qui n’est pas joli ET pas utile régulièrement –> euh, j’ai vraiment besoin d’argumenter ? Hop, au placard (ou au tiroir) !

Dernier conseil : les placards vitrés (même un vitrage sablé/translucide), c’est OUT ! On voit tout ce qu’ils contiennent. Idem pour les paniers métalliques ajourés, si c’est pour ranger des câbles informatiques par exemple, on oublie ! Pensez plutôt aux jolis meubles à tiroirs, aux paniers en osier ou en tissu, aux bocaux, aux belles boîtes en carton,…

 

7. Soigner l’intérieur

Ce n’est pas parce que c’est caché que ça doit être mal rangé. En grande maniaque du rangement que je suis, j’aime quand c’est joliment organisé, y compris à l’intérieur de mes placards. Et puis quoi de plus simple pour retrouver ses affaires, et de plus motivant pour se mettre au boulot ?

Usez et abusez donc de petites boîtes pour ranger et compartimenter vos tiroirs et placards.

 

8. Let there be light

Point ultra important. Non seulement pour vos petits yeux, mais aussi pour votre motivation : quoi de plus déprimant que de devoir terminer sa facturation à 22h avec une lumière blafarde.

Comme dans toutes les pièces : il est important de diversifier et multiplier les sources lumineuses (je devrais penser à encadrer ce conseil, tellement je vous le répète à longueur d’articles) :

  • un éclairage général, histoire d’y voir quelque chose quand on entre dans la pièce : une suspension ou un lampadaire, que vous pouvez choisir vraiment déco. Le but n’est pas forcément qu’il éclaire beaucoup, mais que vous y voyiez quelque chose.
  • un éclairage fonctionnel, à placer sur votre plan de travail : c’est le plus important, évidemment, pour un bureau ! Celui-ci, il faut le choisir avec soin. On peut avoir des critères esthétiques évidemment, mais il ne faut pas négliger le confort de nos yeux. Ce sera d’ailleurs surtout l’ampoule, qu’il faudra bien choisir (choisissez un rendu en watt assez élevé (ce qui n’est pas la même chose que les watts consommées) et une lumière ni trop chaude ni trop blanche : la médecine du travail recommande entre 2700 et 3000 degrés kelvin).
  • un éclairage d’ambiance : pas obligatoire pour un bureau, mais une petite guirlande dans un coin ou une jolie lampe d’appoint, ça ne fait de mal à personne !

 

9. Ajouter du confort, de la vie !

Que votre bureau soit une pièce à part entière ou un petit recoin de votre salon, il est important de lui apporter un peu de chaleur et de confort.

Pensez à des accessoires comme un coussin ou un plaid à déposer sur votre chaise, un tapis pour ajouter du confort (visuel, mais aussi réel quand vous serez étalé par terre à trier vos papiers… quoi, ça n’arrive qu’à moi ?), et surtout au moins une petite plante : la verdure aide vraiment à apporter un peu de vie à un espace ! Et puis c’est l’occasion d’ajouter un joli pot déco. Toujours une bonne excuse.

 

10. Détails pratiques

Il est à présent temps de penser à ces petits détails qui font la différence, côté déco mais aussi côté boulot.

Par exemple, si comme moi vous avez une fâcheuse tendance à accumuler les carnets (agenda, carnet d’idées, carnet de réunions, carnet de rendez-vous, carnet de to-do-list, carnet-dans-lequel-on-n’a-rien-à-écrire-mais-qui-est-trop-joli-pour-être-rangé), pensez à un système pour les mettre de côté en fin de journée. Ce peut être un trieur en métal ajouré (où vous rangez vos papiers verticalement), ou un petit plateau en verre et laiton par exemple. L’idée est de rassembler ses affaires une fois la journée terminée, pour avoir une impression de bureau rangé. C’est d’autant plus important si votre coin bureau fait partie d’une pièce de vie !

Et c’est aussi le cas de la poubelle. Certains d’entre vous ont dû me prendre pour une folle quand j’ai entrepris de repeindre en doré les anses de ma poubelle Ikea. Mais on a le soucis du détail ou on ne l’a pas. Que voulez-vous que je vous dise, ma poubelle et moi sommes à présent sur la bonne longueur d’onde.

Blague à part, c’est tout de même un objet qui est forcément présent dans un bureau, et qui est rarement esthétique. N’hésitez donc pas à customiser la vôtre pour l’assortir à votre déco ! Une autre option serait de choisir un petit panier en osier, mais cette solution n’est malheureusement pas faite pour les bricol’girls avec des restes de peinture et de colle à jeter.

 

Et vous, comment avez-vous aménagé votre coin bureau, à la maison ?

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Home Challenge : Un rendez-vous 100% déco vu par un collectif de blogueurs. Chaque mois, un thème est traité de manières différentes. N’hésitez pas à rejoindre la page facebook du collectif.

Vous pouvez aussi découvrir comment les autres blogueurs ont travaillé le thème de ce mois-ci :
A part ça – A tous les étages – Atelier des tilleuls – Clem around the corner – Déco & design with Jessica – Elephant in the room – La délicate parenthèse – La parenthèse déco – Lili in wonderland – Madame décore – Moody’s home – Nat et Nature – Noix de Déco – Pierre Papier Ciseaux – Une hirondelle dans les tiroirs

Articles Récents

11 Commentaires

  • Ludivin_ea
    18 septembre 2017 6 h 29 min

    Génial cet article. Je suis en train de voir pour aménager mon nouvel espace bureau. Que de bons conseils à appliquer, merci. J’ai hâte de voir ton prochain article

    • Noémie Meijer
      18 septembre 2017 18 h 10 min

      Merci ! Ravie que ça puisse t’aider 🙂

  • Camille marmille
    19 septembre 2017 7 h 51 min

    Merci pour ce bel article et tellement d’inspirations ! Ça me donne des idées
    Moi il me manque de la place maintenant

    Belle journée !
    Camille

    • Noémie Meijer
      20 septembre 2017 19 h 07 min

      Haha avec plaisir ! 😉

  • Céline
    19 septembre 2017 10 h 47 min

    Je dois justement faire mon espace travail dans ma chambre ! J’ai déjà trouvé pas mal d’idées sur Pinterest et tes petits conseils m’aident vraiment bien 🙂

    • Noémie Meijer
      20 septembre 2017 19 h 07 min

      Oh ravie de pouvoir t’aider ! Bon aménagement ! 🙂

  • rocklemonblog
    21 septembre 2017 20 h 41 min

    Tes inspirations et tes conseils sont vraiment intéressant, je vais m’en inspirer pour mon nouvel emménagement 🙂

    • Noémie Meijer
      23 septembre 2017 8 h 41 min

      Ravie que ça puisse te servir 🙂 merci pour ton gentil message !

  • Trackback: DIY #54 – Poser du papier peint : conseils et tuto vidéo | Pierre Papier Ciseaux
  • Justine
    26 octobre 2017 10 h 57 min

    Bonjour Noémie !
    Super conseils, merci ! Par contre je me demandais si tu as de bon conseils (aussi) pour l’aménagement d’un bureau au travail où finalement tu as BEAUCOUP moins de marge de manœuvre sur le choix de la pièce, les couleurs des murs, etc.
    Belle journée,
    Justine

    • Noémie Meijer
      26 octobre 2017 15 h 57 min

      Effectivement, c’est une autre affaire ! Mais c’est une bonne idée d’article, je note l’idée 😉

Envie de répondre ?