Title Image

DIY #79 – Une toile minimaliste

Vous commencez à me connaître, le minimalisme et moi c’est le grand amour. Alors enfermez-moi chez moi pendant un long week-end de confinement, avec mes pinceaux et mes pots de peinture… et ne soyez pas étonnés d’en voir ressortir une toile abstraite minimaliste !

J’avais cette idée en tête depuis un moment, mais je manquais de temps pour la réaliser (haha). Et la frustration grandissait au fur et à mesure que florissait sur internet les affiches et tableaux inspirés de cette tendance. C’est tellement simple à réaliser, que je ne pouvais me résoudre à en acheter une : il fallait que je m’y attelle ! Je vous montre ma technique ?

Pour les plus pressés, voici une petite vidéo que j’ai filmée pendant mon DIY. Toutes les infos sont ci-dessous !

Il vous faudra :

  • un support : ici, j’ai récupéré une toile qui traînait dans mon grenier. C’est l’idéal, mais soyez créatifs pour le support, et prenez ce que vous avez sous la main : ça peut être une planche en bois, le fond d’un cadre, une ancienne toile dont vous vous êtes lassé,…
  • de la peinture : j’ai fait le tour de mes tiroirs, et j’ai rassemblé les teintes qui m’inspiraient : du beige, du taupe, du ocre, du blanc et du noir. J’ai utilisé de la peinture acrylique, et des testeurs de peinture murale.
  • des pinceaux : j’ai utilisé un large pinceau plat pour le fond, et un tout petit pinceau tout fin pour le motif.
  • un marqueur noir, à pointe fine
  • un crayon à papier et des feuilles de brouillon pour s’entraîner à dessiner son motif
  • un morceau de carton ou récipient pour faire ses mélanges de peinture
  • de quoi protéger votre table (un vieux morceau de tissu, un vieux draps, ou un sac poubelle que vous réutiliserez)

La première étape consiste à peindre son support en lui apportant cet effet de matière, cet effet texturé et naturel.

Il y a mille et une techniques pour faire cet effet de matière sur le fond de la toile, en fonction des outils, de la peinture, et du coup de main dont on dispose. J’ai cherché à faire quelque chose de simple : j’ai préparé différentes teintes sur mon morceau de carton, en mélangeant mes couleurs pour obtenir différents dégradés de beige : du beige chaud, du beige froid, sans essayer de mélanger de manière parfaitement homogène, au contraire. En appliquant la peinture sur la toile avec le pinceau plat, ça va laisser apparaître les nuances : parfois plus de blanc, parfois plus de beige, parfois plus d’ocre.

J’ai appliqué la peinture sur toute la toile et sur les bords, en faisant des va-et-vient grossiers, des sortes de “8” un peu flous et irréguliers, pour mélanger les teintes sans les homogénéiser, et surtout pour laisser apparentes les traces du pinceau.

Une fois ma toile recouverte d’une première couche (à ce stade on voyait encore les teintes de ma toile d’origine : pas de panique, ça partira avec la deuxième voire troisième couche !), j’ai laissé sécher une bonne heure avant de passer à la deuxième couche. Plus vous mettez une couche de peinture épaisse, plus il faudra attendre entre les couches. Personnellement, je préfère mettre des couches plus fines quitte à devoir en faire plus. Pour la dernière couche, vous pouvez en faire une plus épaisse pour apporter davantage de relief.

Les couches suivantes sont l’occasion d’améliorer les dégradés de couleurs : plus de blanc à cet endroit-ci, plus de beige par là. Toujours sans mélanger totalement les différentes couleurs entre elles. Pour la perfectionniste que je suis c’est un petit challenge 😉 mais l’astuce c’est vraiment de ne pas chercher à peaufiner chaque centimètre carré.

J’ai laissé sécher 24 heures avant de dessiner au motif, pour être certaine que la peinture ne bave pas !

Pour le motif, j’avais préparé un tableau Pinterest avec mes inspirations. Je me suis entraînée sur un brouillon avant, mais finalement c’est mon tout premier essai que j’ai reproduit en grand : rien de tel que la spontanéité !

Si ça peut vous aider, voici quelques conseils que j’ai pu observer :

  • ne pas chercher à faire des angles trop droits, préférer les angles arrondis (plus naturel et moins “dur” visuellement)
  • ne pas faire trop de boucles, sinon ça fait un peu trop fouillis
  • j’ai tenté de faire des “demi-carrés” aux coins arrondis, ça fonctionnait plutôt bien !
  • vous pouvez choisir de fermer votre trait, ou au contraire comme moi de le laisser ouvert (d’avoir donc deux traits qui s’arrêtent) : je trouvais ça plus léger visuellement.

Une fois mon motif déterminé approximativement, je l’ai reproduit en un seul coup de crayon sur la toile (c’est la clé pour que ça fasse plus naturel, si on s’y reprend à plusieurs fois ça risque de se voir !). Bien sûr, si vous le sentez bien, n’hésitez pas à faire directement votre premier coup d’essai sur la toile : ça n’en sera que plus naturel et abstrait ! Mais c’était trop pour mon petit coeur de perfectionniste haha !

J’ai repassé sur mon trait de crayon à la peinture noire, avec un pinceau très fin. Le résultat était très “artistique” mais un peu trop irrégulier pour moi, on voyait trop les différents coups de pinceaux (et malheureusement il en faut pour recharger en peinture).

Du coup, j’ai repassé certains endroits au marqueur noir : pas partout, j’ai laissé quelques “vides” au pinceau, pour laisser apparaître ce côté irrégulier, mais j’ai uniformisé les petits pâtés qu’avaient formées mes reprises de peinture. J’aime beaucoup le résultat, ça fait très naturel et on ne soupçonne pas qu’il y a eu du marqueur en plus de la peinture !

J’ai choisi de placer ma toile dans la cuisine, au-dessus de l’ilot : c’est une pièce souvent en bazar (on aime cuisiner et c’est rarement aussi bien rangé que sur la photo ! 😉 ), du coup je trouvais que l’aspect très épuré de cette toile contrebalançait plutôt bien… !

Vous aimez ? Vous avez envie de tenter ? Quel support allez-vous pouvoir dénicher chez vous ? Hâte de voir vos réalisations ! Ce qui est bien avec l’art abstrait… c’est qu’on ne peut pas se tromper ! Et puis on peut placer sa toile dans n’importe quel sens 🙂

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Si vous reproduisez ce DIY, n’hésitez pas à partager ça avec moi, avec nous !
Utilisez le #PierrePapierCiseauxDIY sur les réseaux sociaux ou envoyez-moi votre photo par email noemie(a)pierrepapierciseaux.be : je publie toutes vos réalisations 

Comments

  • 16 avril 2020
    reply

    Isabelle

    Merci pour ce partage et belle idée Noémie! c’est très esthétique et chic!

  • 29 juin 2020
    reply

    Sanah

    Bonjour Noémie,
    Comment as-tu fait ce mur avec la mapmonde ? J’aimerai en faire un similaire dans mon bureau.
    Sanah

Post a Reply to Sanah cancel reply