DIY #27 – Restaurer une chaise

Restaurer, relooker, rénover, retapisser… appelez ça comme vous voudrez : aujourd’hui, on va changer la vie d’une chaise ! Et pour s’y prendre, rien de tel que de s’occuper de là où nous posons notre délicat fessier (si un jour on m’avait dit que je parlerai de fessier sur mon blog…).

Que vous ayez déniché votre chaise en brocante, que vous l’ayez héritée de mamie, ou qu’elle ai simplement déjà bien vécue : ce tutoriel s’adresse aux chaises dont l’assise est détachable de la structure. Rassurez-vous, c’est le cas sur la grande majorité des chaises avec assise en tissu. Je vous montre dans cet article 2 modèles différents sur lesquels j’ai travaillé, mais vous reconnaîtrez assez facilement comment vous y prendre sur le modèle que vous avez chez vous.

La chaise #1 a une assise en tissu (agrafé) avec rembourrage, et la chaise #2 a simplement un morceau de moquette collé sur l’assise (oui oui…), mais a les traces d’un ancien tissu agrafé (sous l’assise).

 

C’est parti ?

Il vous faudra :

  • une chaise en bois, avec assise (dévissable) recouverte d’un tissu au goût douteux
  • du tissu au goût bien moins douteux (préférez un tissu d’ameublement, c’est-à-dire plus épais, plus résistant, et moins élastique)
  • un tournevis cruciforme
  • un tournevis plat
  • une pince
  • des ciseaux
  • une agrafeuse murale (vous savez, celles qui servent d’arme sanguinaire dans les films d’horreur… #traumatisme)
  • éventuellement de la mousse, si celle de votre chaise n’est plus en bon état (pour la chaise #2, j’ai utilisé de la mousse de 5 cm d’épaisseur, et j’en ai utilisé 2 couches)
  • éventuellement un marteau pour vous aider à retirer les agrafes, ou pour les enfoncer dans le bois

Besoin d’aide pour trouver le matériel ? Les chaises sur lesquelles j’ai travaillé ont été trouvées en brocante pour une vingtaine d’euros, et j’ai acheté le tissu + mousse dans un magasin de tissu, tout simplement (en Belgique : Maison Dorée, Les tissus du Chien Vert, Joyce,…).

Pour l’agrafeuse murale, c’est vraiment un chouette outil à avoir si vous bricolez de temps en temps : c’est un gain de temps incroyable ! On en trouve dans n’importe quel magasin de bricolage (ne prenez pas la plus bas de gamme à 10-20€, préférez la gamme juste au-dessus, pour 30-40€ : elle agrafera très bien dans tous les types de matériaux, et ne vous lâchera pas après 3 essais ! #çasentlevécu).

 

On commence par dévisser l’assise, et ça se passe par en-dessous. En retournant votre chaise, vous remarquerez normalement 4 (ou 5) trous, chacun donnant accès à une vis, qui maintiennent le plateau de l’assise sur la structure. On dévisse, on met les vis et la structure de côté, et on s’occupe du plateau de l’assise ainsi isolé.

(Si vous le désirez, c’est le moment de repeindre la structure en bois de votre chaise ! 2 couches, en ponçant légèrement entre chaque couche, et en finissant pas une couche de vernis protecteur résistant aux chocs.)

 

Une assise de chaise est généralement composée de :

  • une planche en bois,
  • une couche de mousse (au format exact de la planche en bois),
  • un tissu, qui vient recouvrir le tout, et qui est fixé par en-dessous à la planche en bois, à l’aide d’agrafes.
  • Parfois, comme pour la chaise #1, un deuxième morceau de tissu vient recouvrir le dessous de l’assise ; parfois aussi, comme pour la chaise #2, le tissu/moquette a été directement collé sur l’assise (dans ce cas, soit vous réussissez à le décoller, soit vous le laissez en place et vous le recouvrez simplement).

Le principe est donc très simple : on va d’abord retirer l’ancien tissu, éventuellement remplacer la mousse (si elle est trop abimée ou trop aplatie), puis replacer le nouveau tissu au même endroit, et de la même manière.

Pour retirer l’ancien tissu, rien ne sert d’y aller comme une brute en arrachant tout : essayez de retirer un maximum d’agrafes (parfois, comme pour la chaise #2, les agrafes sont trop vieilles et se cassent : tant pis, retirez celles que vous pouvez et enfoncez les morceaux qui dépassent à l’aide d’un marteau). Pour retirer les agrafes, aidez-vous du tournevis plat pour faire levier, puis de la pince pour les désincruster.

 

Si vous devez passer par cette étape (comme moi pour la chaise #2), découpez un carré de mousse en respectant la forme exacte du plateau en bois (placez le plateau tout simplement sur la mousse, et découpez celle-ci tout autour). Le but n’est pas d’avoir des bords ultra-nets, mais de respecter la même forme.

Faites le test en vous asseyant dessus, pour savoir s’il vous faut 1, 2, voire 3 couches de mousse (votre fessier vous dira merci).

 

Pour découper votre tissu au format de l’assise, il y a 2 techniques :

  • la plus simple : vous découpez un carré de tissu, en ajoutant 10 cm de chaque côté de l’assise (donc 20 cm au total sur la longueur, et 20 cm au total sur la largeur) (= ce que j’ai fait pour la chaise #2) ;
  • la plus pro : vous vous calquez sur les dimensions de l’ancien tissu que vous venez de retirer, et vous découpez exactement la même forme dans votre nouveau tissu (= ce que j’ai fait pour la chaise #1).

 

Superposez ensuite le plateau en bois, puis la mousse, puis le tissu. Centrez bien votre tissu, et prenez soin de placer les motifs (s’il y en a) dans le sens voulu. Faites également attention à positionner le plateau à l’endroit, sinon vous ne pourrez plus revisser votre assise sur sa structure (ce serait ballot).

En maintenant cette superposition, retournez le tout pour pouvoir travailler le dessous de l’assise.

rénover une chaise en changeant le tissu de l'assise
superposer assise + mousse + tissu et retourner

 

On va à présent fixer le tissu sur le plateau en bois, en l’agrafant. Le principal est de ne pas déplacer le tissu (sinon il ne sera plus centré, les motifs ne seront plus correctement alignés, et vous risquez de manquer de tissu d’un côté), mais aussi de bien tendre le tissu avant de le fixer, et de le faire de manière uniforme (ne tirez pas plus d’un côté que de l’autre, sinon vous aurez des plis pas jolis-jolis !).

Pour s’assurer de tendre uniformément, il suffit de d’abord agrafer le centre de chaque côté. On écrase le plateau en s’agenouillant dessus (on s’assure ainsi que le tissu ne se décale pas), on tire le centre du tissu sur l’un des côtés, et on agrafe à environ 10 cm du bord. On fait pareil sur les 4 côtés. On peut déjà placer 3-4 agrafes par côté.

 

On s’occupe ensuite des coins : on écrase, on tire, on agrafe (attention les doigts ! Je suis la seule à avoir une peur bleue de ces agrafeuses murales ?). On commence par une agrafe au centre du coin, puis on agrafe de chaque côté pour supprimer les plis.

 

Pour les coins qui sont quasi à angle droit, on a du coup plus de tissu à agrafer au même endroit, c’est donc un peu plus compliqué d’éliminer tous les plis. Pas de panique : on va simplement couper le surplus de tissu (pas trop près du bord !).

 

Une fois nos 4 côtés et nos 4 coins agrafés, on va placer quelques agrafes là où il n’y en a pas encore, histoire de bien tendre la totalité du tissu. Au final, il doit y avoir une agrafe quasi tous les 2 cm.

Une dernière chose à laquelle prêter attention, c’est l’emplacement des trous pour les vis : si le tissu les recouvre, prenez soin de l’entailler pour que la vis puisse correctement se revisser dans le plateau, sans déchirer le tissu.

 

En retournant l’assise, vous pourrez vérifier s’il n’y a pas de plis (notamment sur les coins), et si c’est le cas, vous pourrez éventuellement rajouter quelques agrafes pour tendre différemment le tissu et effacer le pli (voire, retirer une ou deux agrafe(s), et les replacer autrement).

Une fois que vous êtes satisfaits avec votre assise, vous pouvez couper l’excès de tissu qui dépasse des agrafes (ne coupez pas trop au ras des agrafes !)

 

Bon, c’est pas le tout, mais il est temps de rendre un peu de dignité à notre chaise et de lui re-fixer son assise. Hop, on revisse l’assise sur la structure, et le job is done, comme on dit.

Ah non, il vous reste à vous asseoir dessus et à demander à votre fessier si le moelleux lui convient.

 

Vous voyez, c’est pas si compliqué ?

Ne soyez pas effrayé par la longueur du tuto : c’est un peu long à expliquer car je vous donne toutes mes astuces pour que le tissu soit bien tendu, mais au final, il s’agit juste d’agrafer du tissu sur une planche de bois…

A vos agrafeuses !

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Retrouvez ici les photos des DIY réalisés par les lecteurs d’après mes tutoriels !

Articles Récents

3 Commentaires

  • Les Bricoles de Mel
    16 octobre 2016 9 h 11 min

    J’adore ! Ça a l’air pas trop compliqué comme ça, je testerais peut être un jour pour relooker des chaises basiques en pin de chez Ikea =P En attendant, j’ai un Voltaire à relooker et ça c’est une autre paire de manches, je sais pas du tout comment je vais procéder… Des idées ? En tout cas merci pour tes supers tutos =)

    • Noémie Meijer
      16 octobre 2016 17 h 16 min

      Tu tombes à pic, je suis en train de relooker une bergère Louis Philippe (donc même style de gros fauteuil ancien), c’est évidemment plus compliqué mais j’en fais un tuto, donc stay tuned 😉

  • Trackback: DIY #47 - Retaper de vieux cadres | Pierre Papier Ciseaux

Envie de répondre ?