DIY #28 – Un tapis berbère

Si vous faites partie d’une de ces catégories … :

  • vous avez toujours rêvé de posséder un grand tapis berbère
  • vous n’avez pas le budget (ou l’envie d’investir) pour en acheter un mais vous espérez secrètement que votre conjoint/maman/coloc craque son slip pour Noël
  • vous bavez sur toutes les photos Pinterest qui montrent ledit tapis berbère
  • vous savez ce que « Beni Ouarain » signifie, et vous savez aussi que ça rime avec « perfection divine faite tapis »
  • vous trépignez d’impatience depuis que je vous ai fait du teasing sur Instagram (et je commence d’ailleurs à vous énerver, avec mes teasers)

… alors, ce tuto est fait pour vous !

tapis berbère diy beni ouarain feutre

 

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet (encore du teasing ! Insupportable, cette nana !), je dois vous confesser quelque chose. J’ai longtemps repoussé le moment de démarrer ce DIY, tout simplement parce que j’avais peur que ça foire complètement. Vous reconnaitrez que dessiner au marqueur noir sur un tapis tout neuf, ça demande un poil d’assurance 😉 Mais j’ai fini par me lancer, persuadée que même si je ratais, j’en tirerai un apprentissage et je parviendrai à trouver une solution pour parvenir à mes fins.

Je vous raconte ça car j’ai été surprise à quel point vous étiez nombreux à me dire (pour ce tuto ou pour d’autres de mes DIY) que vous n’oseriez pas vous lancer, que vous n’arriveriez jamais à faire ça vous-même, etc. Et ma réponse est systématiquement la même : osez essayer ! Ne croyez pas que je ne rate jamais, que je réussis toujours du premier coup, ou que toutes mes idées sont bonnes : loin de là (un jour, je devrais penser à vous faire un wall of shame de mes DIY ratés… ou pas). Mais c’est en essayant qu’on trouve des solutions, qu’on trouve des astuces, et qu’on fini par réussir. Si on n’essaye pas, c’est sûr qu’on n’y arrivera jamais.

Et ce petit conseil, il vaut pour les DIY, mais aussi pour la vie en général 😉 (oui, le quart d’heure psychothérapie, c’était gratuit).

Revenons à nos moutons (berbères) : il vous faudra :

  • un tapis : je me suis inspirée du style de tapis berbère nommé « Beni Ouarain« , parce que c’est celui que je préfère mais aussi parce qu’il est ultra simple à reproduire. Pour faire pareil, il vous faudra donc un tapis beige/écru, avec des poils ni trop courts (ça fera trop faux) ni trop longs (ça sera trop compliqué à colorer) ; après une petite étude de marché, j’ai pris le Adum de chez Ikea, au format 170 x 240 cm. Si vous avez un vieux tapis beige à recycler, c’est encore mieux !
  • un marqueur noir: j’ai commencé avec un marqueur spécial textile (qu’on trouve dans n’importe quel magasin de loisirs créatifs), ça a très bien fonctionné, mais je n’avais plus d’encre pour terminer (et j’avais la flemme de ressortir en acheter un), du coup j’ai terminé avec un simple marqueur noir indélébile, et ça a tout aussi bien fonctionné. J’observerai comment ils vieillissent tous les deux, mais a priori, vous pouvez prendre n’importe quel type de marqueur noir indélébile.
  • de la laine (peu importe la couleur)
  • des épingles
  • des gants en plastique, ou au moins 1 gant, pour éviter de vous mettre du feutre partout sur les doigts
  • un mètre ou une règle, si vous voulez vous assurer d’être un minimum symétrique dans votre dessin

Pour le tapis en lui-même, c’est tout. Si, comme moi, vous souhaitez rajouter des franges, il vous faudra :

  • un ruban en coton assez épais, d’environ 5 cm de largeur, et de la longueur de 2 x la largeur de votre tapis 2 (par exemple, pour mon tapis, j’ai pris 2 x 170 cm, soit 340 cm) ; peu importe la couleur, ça sera caché de toutes façons
  • de la laine, de la même couleur que votre tapis (j’ai coupé quelques poils du mien pour pouvoir comparer les couleurs en magasin). L’important est que l’épaisseur et la couleur soient le plus possible identiques à votre tapis à vous. Pour la longueur, j’ai calculé 70 mètres de laine pour 170 cm de bordure à franger, j’ai donc acheté 140 mètres de laine, mais j’avais bien trop.
  • des ciseaux
  • un mètre
  • du scotch de peintre
  • une machine à coudre
  • un pistolet à colle

 

Avant de dessiner le motif sur le tapis, j’ai utilisé de la laine pour pré-visualiser le rendu et m’assurer que ça rendrait bien comme je le voulais, et aussi pour vérifier l’emplacement exact des lignes que je voulais dessiner.

Rien de plus simple : on plante les aiguilles à la verticale dans le tapis, et on enroule la corde autour pour créer son motif. Je vous ai mis dans cet autre article quelques inspirations de tapis berbères qui ont, je trouve, des motifs relativement faciles à reproduire. Bon, évidemment, cette technique ne marche qu’avec des lignes droites, mais ça tombe bien, c’est un peu la marque de fabrique des tapis berbères Beni Ouarain 😉

 

Une fois le motif tracé à la laine, on va passer un premier trait de feutre, le long de la laine, pour amorcer notre dessin. A ce stade on ne colorie pas encore réellement, on trace juste un trait tout droit. Pas grave si vous n’êtes pas très droit, d’ailleurs, car ce qui fait le charme d’un tapis berbère c’est justement ce côté fait-à-la-main-pas-très-droit. Et avec les poils qui bougent quand on y passe la main, votre ligne ne restera jamais droite de toutes façons.

On peut, à cette étape, retirer la laine et les épingles.

 

Le premier trait est fait, vous ne pouvez plus reculer ! On colorie ! Quand je dis colorier, c’est donc épaissir la ligne.

J’ai remarqué qu’en coloriant simplement sur le tapis, sans écarter les poils, on obtient un rendu plutôt fondu, estompé. Pour un rendu plus net (ce que je conseille pour se rapprocher du vrai tapis berbère), je vous propose cette technique :

  • avec une main (pouce + index), écartez les poils le long de votre ligne (donc horizontalement) : ça forme une sorte de « raie » ;
  • avec l’autre main, coloriez les poils au feutre, en partant de la base des poils vers les pointes (donc verticalement), des 2 côtés de la « raie formée par les poils (ça devient douteux, ce que j’écris) ;
  • une fois votre zone de 2-3 cm coloriée, passez à celle d’â côté.

En procédant ainsi, ça nous permet de colorier l’entièreté du poil, et non juste le bout.

Ça prend un certain temps, je vous l’accorde, mais accordez-moi le fait que c’est quand même ultra simple ! Et puis bon, il faut le mériter, son tapis berbère !

 

Une fois qu’on a colorié notre ligne sur tout notre tapis, on prend un peu de recul et on retouche là où ça manque d’épaisseur, là où ce n’est pas très droit,…

 

On peut tout à fait s’arrêter là, mais j’ai choisi de rajouter des franges, pour donner à mon tapis un côté un peu plus authentique, un peu plus « traditionnel ».

Tant qu’on est dans les vidéos, je vous remets ici le mini tutoriel que j’avais partagé dans mes stories sur Instagram, et je vous décris plus en détail les étapes ci-dessous.

On commence par découper une bonne grosse quantité de morceaux de laine, d’environ 14 cm.

On va travailler par tronçons, c’est beaucoup plus simple. On aligne une vingtaine de morceaux de laine sur le large ruban de coton, on les serre bien côte à côte et on les maintient en place avec un morceau de scotch de peintre.

On coud ça en place à la machine à coudre, par-dessus le scotch, et avec des points les plus serrés possibles (histoire d’être sûr que tous les morceaux de laine seront bien cousus au ruban).

On retire le scotch (les points serrés à la machine auront troués le scotch quasi sur toute la longueur, donc il va se retirer très facilement), et on procède de même sur toute la longueur du ruban. Pour rappel, pour un tapis comme le mien dont la largeur est de 170 cm, j’ai donc préparé 2 longs rubans de 175 cm (je le suis laissé un peu de marge).

Comme je vous le disais sur Instagram, c’est assez long mais devant une bonne petite série/émission déco ça passe tout seul 🙂

 

 

 

Une fois nos 2 longs rubans de franges terminés (1 par largeur de notre tapis, CQFD), on va simplement les coller, au pistolet à colle, sur le dessous du tapis, bien au bord.

 

On retourne notre tapis, on admire le travail, et on se pose l’ultime question : avec ou sans noeuds, les franges ?

C’est bien sûr une question de goût, moi j’ai choisi de nouer mes franges 4 par 4, pour leur ajouter un petit côté fini.

 

On coupe le bout des morceaux de laine qui dépassent de trop (sans non plus égaliser ça comme une coupe au bol, il faut que ça garde un look « artisanal » !), et on peut enfin se rouler sur notre tapis berbère tout doux et faire de jolies photos Pinteresty.

tapis berbère diy beni ouarain feutre

tapis berbère diy beni ouarain feutre

tapis berbère diy beni ouarain feutre

tapis berbère diy beni ouarain feutre

 

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Retrouvez ici les photos des DIY réalisés par les lecteurs d’après mes tutoriels !

Articles Récents

30 Commentaires

  • Liliberty
    18 octobre 2016 9 h 06 min

    Le rendu est très sympa ! Et quelle patience pour les franges…

    • Noémie Meijer
      18 octobre 2016 9 h 48 min

      Merci ! Une bonne série et ça passe tout seul 😉

  • Laurette
    18 octobre 2016 15 h 21 min

    Super idée! Bravo c’est très joli!

    • Noémie Meijer
      18 octobre 2016 21 h 27 min

      Merci ! 🙂

  • Sergine
    18 octobre 2016 19 h 10 min

    Superbe je vais essayer sur mon tapis merci

    • Noémie Meijer
      18 octobre 2016 21 h 28 min

      Revenez me montrer le résultat ! 😉

  • Les Bricoles de Mel
    18 octobre 2016 22 h 16 min

    J’adore franchement ! Ça donne des idées 😉

    • Noémie Meijer
      20 octobre 2016 11 h 03 min

      Merci ! C’est le but 😉

  • Mademoiselle Fait
    19 octobre 2016 9 h 26 min

    Un super tuto ! Merci !
    Je vais peut-être tenter en format « mini » pour faire des descentes de lit. De quoi me donner courage pour me lancer sur une plus grande pièce 😉

    • Noémie Meijer
      20 octobre 2016 11 h 04 min

      Super idée, ça, les descentes de lit ! Et ça te fera la main avant de te lancer dans un grand format 😉

  • Laura
    19 octobre 2016 12 h 54 min

    Ca rends trop bien

    • Noémie Meijer
      20 octobre 2016 11 h 04 min

      Merci ! 🙂

  • Trackback: Obsession berbère | Pierre Papier Ciseaux
  • Valentine
    20 octobre 2016 20 h 50 min

    Trop beau, encore une fois! 🙂
    Et super chouette les vidéos dans le tuto 😉
    Hâte de voir tes futures créations

    • Noémie Meijer
      21 octobre 2016 14 h 35 min

      Oh merci ! Oui les vidéos sont toujours plus parlantes 🙂 Mon objectif est d’en faire de plus en plus !

  • Emilie
    21 octobre 2016 12 h 57 min

    Trop trop bonne idée ! J’hésitais à changer mon tapis « été » pour un tapis plus moelleux pour l’hiver car pas beaucoup de budget mais là … plus d’excuses !!! Merci !
    ps : j’ai reçu ma commande Creavea (merci pour le tuyau) pour faire la suspension style Vertigo 🙂 je te montre ça vite dès qu’elle sera réalisée !

    • Noémie Meijer
      21 octobre 2016 14 h 41 min

      Oh trop chouette que tu aies réussi à trouver le matériel finalement ! Hâte de voir ça 😉

  • Krystel  » Mamanpinup « 
    11 novembre 2016 9 h 01 min

    Je sens que je vais me lancer et aussi dans la vertigo

    • Noémie Meijer
      11 novembre 2016 11 h 12 min

      il ne fait pas hésiter ! 🙂 Reviens me montrer des photos en tous cas ! 😉

  • L’Usine à Bulle
    21 novembre 2016 14 h 28 min

    Bravo il est superbe !
    Je rêve aussi d’un joli tapis mais avec mon chien, à la campagne, j’évite de trop y penser…
    Depuis quelque temps je me dis que je vais acheter un simple morceau de moquette dont je vais coller les contours pour que ça ne s’effiloche pas… Et là je tombe sur ta photo sur instagram ! L’idée de dessiner sur mon futur bout de moquette m’obsède !
    Je suis fan !

    • Noémie Meijer
      21 novembre 2016 19 h 09 min

      Haha ravie que mon tuto te soit apparu au bon moment 😉

  • CHEMIN
    5 janvier 2017 10 h 54 min

    un grand merci pour ce tuto , mon vieux tapis est transformé…et je suis ravie. maintenant j’attaque la suspension aérienne VERTI….

    • Noémie Meijer
      5 janvier 2017 11 h 04 min

      Félicitations ! N’hésitez pas à m’envoyer une photo du résultat 🙂

  • Trackback: DIY #35 - Un tapis géométrique | Pierre Papier Ciseaux
  • Trackback: DIY #40 - Une table basse | Pierre Papier Ciseaux
  • Sylviane Burg
    10 mai 2017 18 h 21 min

    Bonjour
    Je viens de me lancer dans la confection de votre tapis car j’ai découvert votre blog tout à fait par hasard en cherchant un DIY tapis …
    Je viens de finir mes franges assez facilement. Au lieu d’utiliser du scotch j’ai collé les franges au fur et à mesure avec une fine ligne de UHU. J’ai coupé mes morceaux de laine après les avoir enroulés sur un carton coupé à la bonne mesure. Du coup j’ai obtenu des boucles et ça a été assez rapide.
    Pour finir, une fois tous les brins collés, j’ai mis du scotch simple car je n’avais pas de scotch de peintre. Et j’ai cousu toute la bande d’un coup.
    Ai je été claire? Pas sûre…mais en tout cas ça a été assez rapide
    Demain j’attaque les lignes….

    • Noémie Meijer
      11 mai 2017 16 h 00 min

      Bonne idée aussi la colle, si on n’a pas de scotch de peintre. Tu ne t’en es pas trop mis plein les doigts ? Et top l’idée d’enrouler la laine sur le carton, super astuce ! N’hésites pas à m’envoyer une photo du résultat 🙂

      • Sylviane Burg
        12 mai 2017 12 h 33 min

        Non on met un mince filet de colle sur 10 cm à la fois et on y dépose les brins, zéro colle sur les doigts. On leste au fur et à mesure afin qu’ils adhèrent bien. J’ai utiliser un dérouleur de scotch…
        L’avantage c’est de pouvoir coudre la bande entière d’un coup.
        Autre astuce qui peut servir à ceux qui ne veulent pas se ruiner ou courir tous les magasins de laine du coin. Ma laine blanche jurait un peu par rapport à la couleur du tapis donc j’ai trempé les 2 bandes ( après la couture) dans un bain de thé noir.
        Franchement la couleur est bluffante!!( je peux fournir la marque du thé si qq est intéressé, haha!!)

        • Sylviane Burg
          12 mai 2017 12 h 36 min

          J’ai utilisé et non utiliser….bien sûr.
          Zut …l’écriture aléatoire me fait faire des fautes!!

        • Noémie Meijer
          15 mai 2017 6 h 12 min

          Haha super idée ! En effet ce n’était pas si évident de trouver la couleur exacte du tapis, moi j’avais découpé quelques poils du tapis que j’ai emmené avec moi en magasin pour trouver la laine 🙂

Envie de répondre ?