At Home : mon espace bureau à la maison

Je vous expliquais dans cet article les différentes étapes pour penser et aménager son coin bureau à la maison. Je vous montre aujourd’hui comment j’ai moi-même appliqué mes propres conseils, en vous présentant l’aménagement de mon bureau.

EDIT : J’ai réalisé cet aménagement il y a un an, pour ma rentrée de septembre 2017. Pas mal de choses ont évoluées depuis, que ce soit au niveau de l’aménagement de cette pièce que de ma situation professionnelle. J’ai notamment déménagé mon bureau dans un espace de coworking, où je travaille 5 jours sur 7, comme je vous en avais parlé sur Instagram. Cette situation est sur le point de changer de nouveau, donc un petit article update « room tour bureau » verra probablement le jour d’ici quelques semaines… Affaire à suivre 😉 En attendant, je vous laisse avec ma réalisation de l’année dernière !

 

1. Investir les (bons) lieux

Je travaille de la maison tous les jours et j’ai donc envie de faire une vraie coupure lorsque je termine ma journée. Le bureau au milieu du salon, qui donne envie d’envoyer juste un dernier email, là, rapide, entre le plat et le dessert : trop tentant très peu pour moi. Et puis avec la quantité de dossiers, de catalogues, d’échantillons et de matériel pour DIY que j’ai à stocker, il me fallait un véritable espace qui puisse tout rassembler. J’ai donc investi tout un mur dans la chambre d’amis.

 

2. Délimiter une zone

J’ai décidé d’implanter mon bureau sur tout un mur, pour bien distinguer 2 espaces de travail : l’espace « clients déco » (pour mon métier de décoratrice) et l’espace « bricolage/couture » (pour satisfaire ma passion du DIY et parce que je fais régulièrement de la couture).

Pour cela, j’ai utilisé une grande planche en sapin : un plan de travail de 65cm de profondeur (2,3 cm d’épaisseur) acheté en magasin de bricolage, que j’ai fait découper à la longueur précise de mon mur. En réalité, il m’a fallu mettre bout à bout 2 planches pour couvrir mon mur de 4m30 de long ! Pour protéger ce plan de travail, je lui ai appliqué 2 couches d’un vernis que j’utilise pour presque tout mes bricolages avec du bois, et dont voici la référence : vernis meuble déco de chez VSS, teinte chêne clair mat.

Pour faire tenir ce plan de travail, je l’ai simplement déposé sur des caissons de rangements IKEA : j’ai choisi la collection Alex (1 caisson tiroirs à roulettes, 2 caissons tiroirs, 3 caissons placard) : ce n’est pas le premier prix, mais du coup c’est vraiment hyper solide, je suis ravie de leur qualité. Mes deux planches en bois sont simplement posées sur les caissons, rien n’est fixé avec des vis (ni au mur ni sur les caissons) car je veux pouvoir garder un peu de flexibilité si j’ai besoin de changer l’aménagement, à terme (EDIT : et visiblement j’ai bien fait puisqu’un an après, ça va bien bouger… !). Et avec le poids du bois, ça ne glisse absolument pas.

Pour bien délimiter ma zone de travail, j’ai utilisé la peinture, et pas qu’un peu ! J’ai peint le mur du fond mais également les côtés et le plafond, pour former une sorte d’alcove : ça délimite et intimise l’espace, le coin bureau est du coup bien défini et peut sans soucis s’intégrer dans une pièce avec d’autres fonctions. C’est important quand on utilise une pièce pour différentes activités comme ici (cette pièce sert aussi de salle de sport et de buanderie, on y fait sécher le linge, on y fait le repassage, et le petit mari y a également un petit coin bureau) !

 

 

3. Définir une ambiance

Pour mon bureau, j’ai choisi un joli rouge terracotta (entre le brique et le blush, la référence exacte est : Shady Red B50 de Levis, en extra mat). Une couleur qui me faisait envie depuis longtemps, mais que je n’avais pas osé mettre dans une autre pièce de peur de m’en lasser. Et puis le rouge, c’est une couleur dynamique : on dit qu’elle est faite pour des espaces de travail car justement elle motive, elle agit comme un excitant.

Je l’ai assortie avec du gris clair, du blanc et du bois blond pour adoucir le tout.

 

4. Choisir la bonne assise

Dans mon bureau, j’ai 2 espaces distincts, et donc 2 assises :

  • un coin pour travailler au quotidien : c’est là que je passe le plus clair de mon temps quand je suis dans cette pièce, j’ai donc choisi un fauteuil rembourré (4murs), dont le dossier est bien confortable.
  • un coin couture/bricolage : quand je travaille à ce poste-là, je suis concentrée sur mon plan de travail, et donc rarement avachie à réfléchir. J’ai donc privilégié l’esthétique, le dossier n’étant pas le plus confortable pour moi (je suis assez grande donc je préfère les dossier un peu plus hauts), mais j’aime beaucoup son look (Kavehome) et il s’assorti parfaitement avec l’autre fauteuil.

 

5. Afficher ses inspirations

J’ai choisi d’afficher mes inspirations de manière linéaire, pour souligner mon bureau tout en longueur.

J’ai placé une étagère fine (IKEA : j’ai ai mis 3 grande et 1 petite que j’ai taillée en angle pour qu’elle s’intègre parfaitement sous la pente du toit) qui court sur tout le mur, au-dessus du bureau. J’y dépose les jolis échantillons de ma collection, les matières et couleurs sur lesquels je travaille en ce moment, des nuanciers de peinture et petits pots trop mignons Farrow & Ball, des chaises de designer miniatures, une lightbox pour afficher un message motivant, des photos polaroids pour la touche déco.

 

 

6. Cacher et montrer : l’équilibre à trouver

J’ai distingué :

  • ce qui est joli MAIS pas utile régulièrement –> j’ai beaucoup d’échantillons de matériaux à ranger, la plupart sont évidemment jolis, mais si je les laisse tous apparents, bonjour le bordel (et bonjour la poussière). J’ai donc sélectionné ceux qui m’inspirent le plus pour le moment, ceux sur lesquels je travaille pour mes projets en cours, et je les ai disposés sur une jolie étagère au-dessus de mon bureau. De même pour mes rouleaux de papier peint : je ne m’en sert pas tous les jours, mais je trouve ça joli. Du coup je les ai placés dans des paniers : facile à déplacer, à fouiller pour retrouver une référence, ça reste bien rangé mais on voit les jolies couleurs et motifs qui dépassent du panier.
  • ce qui est joli ET utile régulièrement –> j’ai disposé les marqueurs que j’utilise pour mes croquis dans de jolis pots en verre transparent avec liseré doré (Casa), sur mon bureau. Ils sont à portée de main, et comme je les ai rangés par couleur, ils servent également de déco. Idem pour mes jolies paires de ciseaux en métal noir et laiton : bien trop belles pour être mises au placard ! Je les accroche au mur : ça décore et c’est accessible.
  • ce qui n’est pas joli MAIS utile régulièrement –> typiquement, le pot à crayon (et tout son contenu). Mais il en faut bien un, du coup j’ai détourné un joli bougeoir en métal doré (Maisons du Monde) ajouré et j’y range le strict minimum.
  • ce qui n’est pas joli ET pas utile régulièrement –> toutes les petites fournitures et matériel de bureau, le stock de papier, les dossiers, le reste des échantillons, et même l’imprimante (un petit trou dans le fond du meuble pour faire passer le câble et hop, ni vu ni connu) ! Tout ça est rangé dans les placards et tiroirs sous le plan de travail.

 

7. Soigner l’intérieur

J’ai utilisé de jolies boîtes en carton blanches pour l’intérieur des placards (IKEA), et j’ai créé des séparateurs pour les tiroirs avec des profilés en L en plastique (trouvés en magasin de bricolage, découpés aux mesures de mes tiroirs et fixés avec du scotch double face : c’est joli et rangé, que demander de plus ?).

 

8. Let there be light

Mon bureau étant réparti sur un long mur, j’ai choisi de décentrer ma suspension (Brico, ampoule globe LED ici) et de la faire tomber au-dessus du plan de travail. Mon éclairage général joue donc aussi le rôle de second éclairage fonctionnel, puisqu’il s’associe à une petite lampe de bureau (Kavehome) posée de l’autre côté.

 

9. Ajouter du confort, de la vie !

Histoire de rendre cet espace bien confortable et accueillant, j’ai ajouté un plaid (4murs), un tapis (4murs) et évidemment des plantes !

 

10. Détails pratiques

Si comme moi vous avez une fâcheuse tendance à accumuler les carnets (agenda, carnet d’idées, carnet de réunions, carnet de rendez-vous, carnet de to-do-list, carnet-dans-lequel-on-n’a-rien-à-écrire-mais-qui-est-trop-joli-pour-être-rangé), pensez à un système pour les mettre de côté en fin de journée. Ce peut être un trieur en métal ou un petit plateau en verre par exemple. L’idée est de rassembler ses affaires une fois la journée terminée, pour avoir une impression de bureau rangé. C’est d’autant plus important si votre coin bureau fait partie d’une pièce de vie !

Et c’est aussi le cas de la poubelle. Certains d’entre vous ont dû me prendre pour une folle quand j’ai entrepris de repeindre en doré les anses de ma poubelle IKEA, mais on a le soucis du détail ou on ne l’a pas. Que voulez-vous que je vous dise, ma poubelle et moi sommes à présent sur la bonne longueur d’onde. Blague à part, c’est tout de même un objet qui est forcément présent dans un bureau, et qui est rarement esthétique. N’hésitez donc pas à customiser la vôtre pour l’assortir à votre déco ! Une autre option serait de choisir un petit panier en osier, mais cette solution n’est malheureusement pas faite pour les bricol’girls avec des restes de peinture et de colle à jeter.

 

Avant – Après

Et comme je ne pouvais décemment pas clôturer cet article par une photo de poubelle, voici un petit avant-après ! (Et comme je sais qu’on va me la demander, la référence de ce joli bleu est : Blue acier de la marque Perfection, en mat)

En cours de peinture (le clin d’oeil patriotique n’était absolument pas voulu !) :

 

 

Et vous, vous avez aussi un coin bureau dans votre maison ? Vous travaillez depuis chez vous ? Comment avez-vous aménagé tout ça ?

 

signature Noémie blog Pierre Papier Ciseaux déco DIY

Articles Récents

5 Commentaires

  • waffo
    7 octobre 2018 15 h 17 min

    Je te suis depuis quelques mois (je crois que je suis tombée sur ton blog en cherchant l’inspiration pour ma salle de bain à refaire – bon le projet est pas finalisé mais je suis toujours ton blog !).

    J’ai fait tout comme toi : un plan de travail de cuisine (qui résiste au solvant car je fais du nail art) de 3m (merci à mon artisan de l’avoir transporté ^^) imitation Béton (car j’ai du béton ciré dans mon salon ça faisait un rappel) posé sur 3 Alex gris à tiroirs. ça permet d’avoir une grande surface avec chacun son coin avec mon homme. (bon le sien de coin est toujours en souk, il faudrait que je fasse une mini étagère pour planquer les fils des multiprises qu’il a a-bso-lu-ment besoin d’avoir sur le bureau…). et des sièges adaptés à chacun (une SKRUVSTA pour moi et une MARKUS pour lui).

    • waffo
      7 octobre 2018 15 h 18 min

      (ton blog a dit que je parlais trop, mais je met la fin de mon commentaire en dessous ^^)

      Comme on utilise le mur au dessus pour faire vidéo projection, je ne peux pas prendre ni décorer donc j’ai posé sur le bureau une grille avec étagère (de chez Sostrene Grene) pour pouvoir accrocher des photos, mettre mes crayons et quelques petites décos. Je peux facilement tout poser par terre quand on projette !

      Merci pour tes articles toujours très instructifs et jolis ^^

      • Noémie Meijer
        7 octobre 2018 16 h 31 min

        Oh merci pour ton message ! Ça m’ai l’air bien optimisé tout ça, chez toi aussi 🙂 Top de bosser à deux sur le même grand bureau ! Et les Alex, y’a que ça de vrai ! 🙂

  • Laurence S
    7 octobre 2018 20 h 31 min

    Ca tombe à PIC pour ma future pièce bureau dans ma maison 🙂 La pièce est plus grande et pas sous les toits mais ça va le faire 😀

    J’ai cherché la réf du tapis mais introuvable sur le site 🙁

    • Noémie Meijer
      8 octobre 2018 17 h 15 min

      Oh ravie que ça puisse te servir ! Malheureusement je pense que le tapis n’existe plus 🙁

Envie de répondre ?